Présentation - NMNM Villa Paloma
NMNM Villa Paloma
Nouveau Musée National de Monaco
56, boulevard du Jardin Exotique
98000 - Monaco
Tél : 0037793309126 -

« Horaires... Plus d’infos »

NMNM Villa Paloma
  • boutique-ok
  • boutique-ok
  • boutique-ok
  • boutique-ok
1 2 3 4
 
Le Nouveau Musée National de Monaco, en proposant plusieurs expositions par an et par lieu, valorise un patrimoine et une collection méconnus tout en favorisant la découverte de la scène contemporaine autour de deux thématiques générales, «Art et Territoire » à la Villa Paloma et « Art et Spectacle » à la Villa Sauber. 

 

HISTOIRE DE LA VILLA PALOMA

Selon les éléments connus à ce jour, c'est un Américain, Edward N. Dickerson qui réunit en 1913, six parcelles de terrain appartenant à différents propriétaires pour faire édifier une villa et constituer un jardin, quartier des Révoires, boulevard de l'Observatoire. Il semble qu'il existait déjà un pavillon sur la parcelle principale, vendue par Monsieur Eugène Roganne, sculpteur-ornemaniste.

La Villa, dénommée "Villa Coquette" par Monsieur Dickerson, s'élève sur trois étages. Certains soutiennent que l'architecte en serait le célèbre Sébastien Marcel Biasini mais ce dernier étant mort en 1913, cela semble bien peu probable.

Après avoir été cédée une première fois en 1920, la Villa est rachetée en 1925 par Robert W. Hudson, un anglais, dont le père fut le fondateur d'une manufacture de savon liquide outre-Manche. À sa retraite Robert Hudson jouit d'une fortune confortable et rachète en 1925 la Villa qui deviendra après son mariage en 1932, avec Béatrice Sabina Gaudengio "la Villa Paloma". On rapporte que Béatrice Gaudengio possédait à Cap d'Ail, une maison déjà dénommée "Villa Paloma" et qu'elle aurait voulu garder ce nom pour cette Villa à Monaco. Monsieur Robert W. Hudson était connu à Monaco pour sa grande générosité. Il créa en 1937 la Fondation qui portait son nom, en vue de promouvoir l'apprentissage de la langue anglaise en Principauté.

Très endommagée pendant la deuxième guerre mondiale, la Villa est en piètre état lorsqu'à la mort de Madame Hudson, en 1950, Monsieur Joseph Fissore rachète la maison. Après leur mariage, les Fissore entreprennent de grands travaux de restauration, créent une piscine et remettent en état le jardin qui était resté à l'abandon.

En 1993, une Société Anonyme Monégasque rachète la Villa à la famille Fissore. Elle sera revendue deux ans après à l'État Monégasque. Il est décidé en 2008 de la dédier au Nouveau Musée National de Monaco.

La Villa Paloma reste une des plus belles demeures patriciennes de la Principauté. Si nous ne savons pas avec exactitude la date de sa création, le jardin de la Villa fut confié à Octave Godard, le plus talentueux des élèves du célèbre paysagiste Edouard André (1840-1911). Il y réalisa un des jardins "à l'antique" dont il s'était fait une spécialité. Les vitraux du grand hall d'entrée furent réalisés par le Maître Verrier Fassi Cadet de Nice.
 
 

Variations
Les Décors lumineux d'Eugène Frey présentés par João Maria Gusmão

Du 7 février au 30 août 2020

NMNM Villa Paloma 
56, boulevard du Jardin Exotique


L’exposition Variations est consacrée à l’art méconnu des Décors lumineux, une technique scénographique élaborée en 1900 dans la lignée des théâtres d’ombres et des représentations de lanternes magiques, et développée sur la scène de l’Opéra de Monte-Carlo jusque dans les années 1930.

Artiste oublié de l’histoire de l’art et de la scène, le peintre Eugène Frey (Bruxelles 1864 - Courbevoie 1942) inventa en 1900 la technique des « Décors lumineux à transformations » - un système complexe de projections lumineuses combinant techniques picturale, photographique et cinématographique, qui permettait de conférer aux décors de scène de multiples variations de couleurs, de lumières et de formes mais aussi d’y intégrer des images en mouvement. Il développa ce procédé unique sur la scène de l’Opéra de Monte-Carlo, entre 1904 et 1938.

Dans la volonté de redécouvrir l’œuvre prolifique d’Eugène Frey, le NMNM a invité l’artiste João Maria Gusmão (Lisbonne 1979) à réinterpréter la technique des Décors lumineux. 

Assimilant sa recherche à une enquête métaphysique sur le terrain des médias analogiques expérimentaux, détournant au passage le vocabulaire de pionniers du cinéma (tels Eadweard Muybridge) ou de physiciens et philosophes des sciences (James Clerk Maxwell, Ernst Mach), João Maria Gusmão a élaboré une installation scénographique composée de multiples projecteurs de diapositives modifiés. Synchronisées dans les différents espaces de la Villa Paloma, ces projections réactivent les différentes techniques d'animation utilisées par Frey, sous la forme d’un « micro-cinéma en lumière continue ».

Au fil de ce parcours pré-cinématographique, l’exposition confronte différents projets décoratifs d’Eugène Frey aux créations expérimentales de nombreux autres inventeurs, des premières années du XXe siècle jusqu’à nos jours, parmi lesquelles : les pièces d’ombres de Caran d’Ache; le théâtre mécanique de l’artisan-horloger Emmanuel Cottier ; le théâtre d’ombres de l’artiste Hans-Peter Feldmann et les performances de Lourdes Castro ; les films de silhouettes créés par Lotte Reiniger ou Michel Ocelot ; les expériences fantasmagoriques de Georges Méliès, Alexandre Alexeïeff et Claire Parker ou encore Jean Hugo ; les chorégraphies lumineuses de Loïe Fuller et les installations de Gusmão + Paiva.

Le catalogue de l’exposition sera publié aux éditions Paraguay Press (Paris). Il paraîtra au début du mois de juillet.
Première publication consacrée à l’œuvre d’Eugène Frey, il présentera les textes de Stéphane Tralongo, Professeur de cinéma à l’Université de Lausanne et Laurent Mannoni, Directeur des collections scientifiques de la Cinémathèque française, ainsi qu’une œuvre de fiction par João Maria Gusmão.


Commissaire : Célia Bernasconi, Conservateur en Chef du NMNM


 

 

INFOS PRATIQUES
NMNM - VILLA PALOMA

56, boulevard du Jardin Exotique, 98000 Monaco

TEL +377 98 98 48 60


Conformément aux mesures prises par le Gouvernement Princier face à la progression du Covid-19, le Nouveau Musée National de Monaco sera fermé dès ce dimanche 15 mars jusqu’à nouvel ordre.
Nous vous remercions de votre compréhension et espérons vous retrouver bientôt !



Exposition en cours : 
Variations, Les Décors Lumineux d'Eugène Frey présentés par João Maria Gusmão du 7 février au 30 août 2020  


Horaires:
Ouvert tous les jours en périodes d'exposition (pour consulter le programme d'expositions cliquez ici) de 10h à 18h  

 
Fermeture les 1er janvier, 1er mai, 4 jours du Grand Prix, 19 novembre et 25 décembre

Tarifs :
Adultes : Billet NMNM (Villa Paloma + Villa Sauber) : 6€ 
Tarif groupe (min. 15 pers.) : 4€
Détenteurs de la carte Cercle A : 4€
Entrée gratuite tous les dimanches
Gratuit pour les moins de 26 ans, groupes scolaires et groupes d'enfants, Monégasques, membres ICOM et CIMAM, demandeurs d'emploi sur justificatif, personnes en situation de handicap

Visites guidées gratuites :
Réservations obligatoires auprès du Service des Publics public@nmnm.mc

Accès bus : 
Lignes 2 et 3, arrêt "Villa Paloma" 
Ligne 5, arrêt "Parc Princesse Antoinette" (accès par ascenseur public) 

Accès voiture :
NOUVEAU : Parking "L'Engelin", boulevard du Jardin Exotique
Parking "Jardin Exotique", accès bd. du Jardin Exotique et bd. de Belgique 

Depuis la gare : 
Bus Ligne 2, direction Jardin Exotique, arrêt "Villa Paloma"
Bus Ligne 5, direction Hôpital, arrêt "Parc Princesse Antoinette" (accès par ascenseur public)